Lettre à François Logerot, président de la Commission des comptes de campagne

Lettre à François Logerot, président de la Commission des comptes de campagne

Monsieur le Président,
C'est avec stupéfaction que j'ai pris connaissance de la vidéo du gouvernement relative aux prochaines élections européennes.
De toute évidence, cette vidéo constitue un spot de propagande électorale, visant, non pas seulement à mobiliser l'électorat, mais à imposer la ligne de clivage promue par le chef de l'Etat entre "populistes" et "mondialistes", puisque M. Macron a le dérisoire fantasme d'incarner l'Europe à lui tout seul face aux "menaçants" Orban et Salvini.
Malgré ce caractère de propagande électorale, la publication de cette vidéo le 26 octobre a manifestement pour objectif d'éviter que sa réalisation et sa diffusion ne soient comptabilisés dans les frais de campagne - qui ne "démarrent" qu'à partir du 1er novembre.
Il est déjà scandaleux qu'avec l'argent des contribuables, le gouvernement promeuve sa propre idéologie sous couvert de mobilisation des citoyens.
Mais il serait tout à fait anormal que ce détournement des moyens de l'Etat aggrave en outre le déséquilibre au profit d'un parti – en l'occurrence, La République en Marche.
En conséquence, je vous serais reconnaissant, Monsieur le Président, de bien vouloir faire le nécessaire pour que les coûts de réalisation et de diffusion de cette vidéo soient intégrés dans les comptes de campagne de La République en Marche.
Vous en remerciant par avance, je vous prie de croire, Monsieur le Président, à ma vigilante attention.